L'assurance d'une cliente a refusé la prise en charge d'un accident de la circulation.

La cliente a eu un malaise au volant et a perdu le contrôle sur son véhicule. Aucune autre voiture n'ayant heureusement été impliquée, la conductrice a été blessée et son véhicule gravement endommagé.

L'assurance a refusé de couvrir les dommages matériels concernant le véhicule estimant qu'il s'agissait d'un trajet professionnel exclu de la garantie. Or, Maître HERRMANN a su démontrer qu'en réalité sa cliente, qui est infirmière libérale, avait terminé sa tournée de patients et que l'accident était intervenu lors d'un trajet privé.

Le Tribunal de Grande Instance de BASSE-TERRE a suivi l'argumentation de Maître HERRMANN et a ordonné une expertise corporelle et une expertise du véhicule.