Un client a été assigné en référé en Guadeloupe en raison d'un prétendu empiètement sur un terrain voisin. Maître S. HERRMANN a vivement contesté cet empiétement et a su faire valoir que la partie adverse ne pouvait fournir de rapport contradictoire constatant le litige. Maître S. HERRMANN, en tant qu'avocat,  a donc fait débouter la partie adverse de sa demande en paiement de dommages et intérêts.