Une cliente a été assignée en référé par la commune de Guadeloupe et une société immobilière afin de supprimer son commerce de fruits et légume dans le but d’ériger un complexe immobilier .

Maître S. HERRMANN a démontré que sa cliente détenait une autorisation de stationnement en bonne et due forme. Les parties adverses ont donc été déboutées de leur demande. La cliente a ainsi pu sauver son commerce.